• LE SONDAGE DU SQUELETTE


    Le squelette a trouvé du travail


    Vu qu'il avait quitté sa maison, il fallait trouver du travail   pour  pouvoir vivre et il l'a trouvé dans une agence nationale des sondages.


    Samedi.

    Comme tous les samedis, les jeunes aiment aller en discothèque, et l'amour remplit la nuit.

    Deux heures du matin en plein Bois de Bologne.

    Clic clac, clic clac, clic clac...

    -Cher ami, attendez-moi !

    La personne en question en voyant un squelette qui se promenait, a commencé à trembler et a mis les mains en l'air.

    -Ne tremblez pas, vous n'avez pas besoin de mettre les mains en l'air, je ne suis pas de la police, c'est pour un sondage.

    -Mon Dieu, mais… mais c'est quoi ça ? J'avais dit à mes copains que j’avais trop bu, mais ils ne me croyaient pas, la preuve est là, j'ai des hallucinations, un squelette qui fait des sondages !... que la Sainte Vierge m'aide, je ne suis pas croyant mais Vierge, viens à mon secours, je t'en prie , criait le jeune homme.

    -Quelle Vierge, quel quoi !!! Vous avez déjà vu des vierges se promener à cette heure là, en plein Bois de Bologne ? Vous pensez que je suis stupide, ou quoi ?

    -Mais..

    -Il n'y a pas de mais ! Dites, vous êtes intelligent ? C'est pour le sondage.

    -Oui, je le suis-

    Bon. Alors, deux plus deux, cela fait combien ?

    -Mais pour répondre à cela, il n'y a pas besoin d'être intelligent.

    Clic clac, clic clac, le squelette a commencé à s'énerver. Si moi, je vous pose la question, répondez-moi.

    -Combien font, deux plus deux ?

    -Quatre, a répondu le jeune homme.

    -Avez vous, la certitude ?

    -Oui, j'ai la certitude !

    -Quelles sont vos études ?

    -Économie.

    -Alors vous êtes instruit mais pas  intelligent mais vous avez raison, la différence est que les temps ont changé mais les intelligences sont toujours les mêmes, regardez, avant, au temps de Salazar qui était un professeur d'économie, remarquable, il disait  que deux plus deux faisaient quatre pour payer, mais pour toucher, cela faisait vingt deux, cela était de l'intelligence !

    Avec la peur, le jeune homme donnait toujours raison au squelette.

    Mais il y a une chose que je ne comprends pas. Comme cela se fait il , étant un squelette, vous faites des sondages ?

    -C'est simple cher ami, je suis un squelette de l’intelligence  qui est morte depuis longtemps et je suis intéressé à savoir comment se trouve la santé de  la nouvelle intelligence, l'intelligence des temps modernes, et comme je suis très envieux, je ne veux pas que l'intelligence d'aujourd'hui soit supérieure à celle de mon temps de jeunesse.

    -Ayez une bonne nuit, jeune homme !

    -Merci, monsieur le squelette, pour vous aussi !

    Et le jeune homme, en marchant, se demandait ce qu'il venait de vivre, était réel ou si s’était l'effet de l'alcool et répétez... deux plus deux égal à vingt deux,  trois plus trois, égal à trente trois, quatre plus quatre, égal à quarante quatre.....

     

    Au loin, sur les pavés de la route, on pouvait écouter, clic clac, clic clac, clic clac....

    -Cher ami, attendez, c'est pour un sondage.....

     

     FIN


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :